Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 23:54

Le nouvel entrant Free a déployé 28% du réseau pour la 3G. Afin de couvrir le territoire national, Free "bénéficie" d'un contrat d'itinérance avec Orange pour la 2G et la 3G. Cela permet aux clients de Free d'utiliser le réseau d'Orange, de manière transparente. Evidemment, chaque appel (voix, sms ou data) génère un ticket de taxation (CDR ) qu'Orange facture à Free en fin de mois (Cleaning House).

 

Pour la 4G, alors que l'ARCEP a prévu un contrat d'Itinérance pour Free avec SFR (SFR a 2 lots à 800 MHz), l'un des deux lots pourraient d'être utilisés pour Free, Stephane Richard, PDG d'Orange n'est pas contre l'idée d'étendre le contrat d'Itinérance pour Free avec la 4G.

 

 

Seulement, l'épisode ne s'arrête pas là, Bouygues vient de porter l'affaire à tous les députés pour que Free déploie son propre réseau sans profiter de contrat d'Itinérance.

 

Martin Bouygues estime que Free Mobile « est le premier et le seul opérateur en France à bénéficier, grâce au contrat d'itinérance 3G qui le lie à Orange, de la possibilité de n'investir dans son réseau mobile que là où il est sûr que c'est rentable ». Pour lui, le nouvel entrant « n'a donc pas les mêmes contraintes d'investissement que ses trois concurrents ». Concernant la 4G,  « les autres opérateurs, dont Bouygues Telecom, ont déjà investi des sommes considérables pour pouvoir utiliser les fréquences 4G (...) et vont engager plusieurs centaines de millions d'euros d'investissements dans le déploiement des réseaux 4G. Une telle itinérance aurait pour conséquence de distordre encore plus la concurrence et d'aggraver très fortement le déséquilibre actuel ». Stéphane Richard, le patron de France Télécom, s'est déjà déclaré prêt accueillir Free Mobile sur son réseau 4G. Si tel était le cas, selon Martin Bouygues, on devrait « par souci de justice, comme dans le secteur du transport ferroviaire, aboutir rapidement à une séparation fonctionnelle entre Orange, entité commerciale, et France Télécom, structure gérant des réseaux d'infrastructures disponibles pour tous les opérateurs ».

Partager cet article

Repost 0
Published by 4glte - dans Société
commenter cet article

commentaires

dehemka 13/07/2012 13:37

D'après l'ARCEP et l'ANFR, free mobile à "déjà" déployé PLUS de 28% de son réseau qui - je le rappelle - est compatible 3G ET 4G (donc on peut en déduire ["difficilement", certes, mais on peut] -
avec la prise en compte de la bande de fréquence 2600 Mhz, de l’atténuation et de la situation géographique des antennes - la couverture "potentielle" en 4G)...

Afin de couvrir le territoire national, free mobile bénéficie d'une "disposition légale" (fixée par l'ARCEP) pour l'itinérance sur le réseau 2G (pour lequel il n'y a/avait plus de fréquence libre
[donc il ne pouvait en acheter et faire leur "propre" réseau 2G]) d'Orange car c'est l'opérateur ayant la plus large bande 2G.

Ils ont, en parallèle, astucieusement négocié un contrat d'itinérance...

("commercial", donc Orange gagne de l'argent sur cette itinérance, comme tu le dis :
"Évidemment, chaque appel [voix, SMS ou data] génère un ticket de taxation [CDR] qu'Orange facture à free mobile en fin de mois [Cleaning House]" ;

en sachant que l'itinérance à une "base fixe", en plus de la facturation à l'acte en fonction d'un quota/volume d'appels/données par mois/an [initialement estimé à 1 milliard en 5-6 ans, puis 1,5
et enfin 2 milliards, en fonction du nombre d'abonné free mobile qui tend à se stabiliser, avec une évolution plus "lente" qu'au début])

...avec Orange pour la 3G, parce qu'ils ont, là aussi, un très large spectre 3G et que c'était - je suppose - plus simple de faire cette itinérance avec le même opérateur (bien qu'ils l'aient
proposé à tout le monde...) ; de plus "Orange a, pour l'heure, le(s) meilleur(s) réseau(x) de France".

Cela permet effectivement aux clients de free mobile d'utiliser le réseau d'Orange, de manière transparente...lorsqu'Orange ne rencontre pas de PB...

(lié selon moi à la sous évaluation - par l'ARCEP, Orange et free mobile - de l'usage de la 2G pas nos mobiles/matériels actuels qui n'utilisent la 3G que pour des usages "spécifiques" ; je pense
plus que l'ARCEP aurait dû [surtout après avoir vu les PB d'interconnexion que ça a apporté aux 2] faire free mobile bénéficier de l'itinérance 2G sur les réseaux des 3 gros opérateurs [cela
aurait, au passage, réglé les PB des zones F-contact])

...ou que les PB ne viennent pas de free mobile et leurs interconnexions "non fibrées" (?!?) !

Pour la 4G, dont free mobile dispose déjà (comme les autres), "les dispositions légales" - édictées par l'ARCEP encore une fois - prévoient un contrat d'Itinérance pour free mobile, qui détient du
spectre 4G en 2600Mhz, avec SFR - sur le 800 MHz - car c'est SFR qui détient le plus large spectre sur cette bande de fréquence (et parce que free mobile a participé à l'appel d’offre en faisant
une proposition à hauteur de ce qui était demandé par l’État [encore une fois : "c'est la loi" et ils en profite ; bien sûr "à leur avantage", le temps d'avoir étoffé leur propre réseau]).
"JE" pense que - comme pour Orange (sur la 2G) - free mobile aura tout simplement "l'itinérance" sur le réseau 4G (dans la bande 800 Mhz) de SFR et non une partie de leur bande de fréquence qui
leur sera "allouée" (c'est "illégale"...).

Stéphane Richard n'est évidemment pas contre l'idée d'étendre le contrat d'Itinérance pour free mobile avec la 4G, vu l'argent que cela rapporte à Orange et que ça "colmate" une grosse partie des
pertes - pour le moment - dues aux départs vers ce nouvel opérateur et/ou les offres low cost créée par les 3 gros opérateurs (dont SOSH, sa propre "sous marque "assumée"...du bout des lèvres).

Je comprends la craintes des "autres" opérateurs et leur envie de mettre des bâtons dans les roues de free mobile qui - avec son modèle économique complètement différents leur taille de grosse
croupières - mais je ne vois pas la légitimité/l'intérêt d'une "plainte" visant à interdire les accords commerciaux entre entreprise (de ce secteur) et/ou itinérance (dont ils auraient d'ailleurs
pu bénéficier : mais qu'ils ont "re-fu-sés" ! ? !) sachant que free mobile ne cesse, malgré ces accords, de déployer son/ses propre(s) réseau(x) et qu'il est le premier - et le seul, pour l'instant
- à respecter et même devancer le planning de déploiement/couverture nationale fixer par l'ARCEP ? ! ?

De plus cela signifie-t-il que les zone F-contact sont/seront "également" déclarées illégales seront free mobile ? Ou quand c'est "eux" c'est pas pareil ?

A ce compte là ils devraient porter plainte contre eux-mêmes - et leurs 2 "collègues" coupables d'entente - pour avoir bénéficié de la Tarification Asymétrique depuis plus de 10 ans (sachant qu'ils
ont eu la plus grosse TA/rémunération pendant des années et qu'ils sont aussi sur le front de la critique des tarifs de TA demandés par free mobile, bien inférieur au leur tant en valeur qu'en
durée)...en sachant qu'ils bénéficient à ce jour toujours de la TA ! ? !

Ces déclarations sur free mobile sont d'autant plus erronées/fausses/mensongères que d'une par l'itinérance à un cout pour free mobile et d'autre par free mobile déploie son/ces réseau(x) - encore
une fois compatible 3G/4G - en vertu de ce qui a été convenu avec l'ARCEP (comme tous les autres).

L'idée de "séparation fonctionnelle entre Orange, entité commerciale, et France Télécom, structure gérant des réseaux d'infrastructures disponibles pour tous les opérateurs" entre Orange et FT est
bonne... mais que pour le "dur" - selon moi - les lignes fixes (créées par les "PTT"/nos impôts et propriété de FT [?] "à tort" selon moi), mais dans le mobile cela n'a pas lieu d'être, je pense,
ou alors BT et SFR n'auront plus le droit d’accueillir de MVNO puisque le principe de facturation est sensiblement le même : c'est donc se tirer une balle dans le pied (puisque perte de revenu à la
clé) ! ! !

Mais il est bien connu que ces déclarations sont plus à destinations des "potentiels" clients qu'autre chose... : c'est du vent, du grand "Guignol" !

Ou alors "ces" responsables sont vraiment stupide...et au vu de ce qui est arrivé à l'ancien PDG de SFR ce n'est pas la bonne technique - et je le pense aussi - pour sortir de cette situation il
faut rebondir et innover ; parce que quand free mobile va commencer à implémenter petit à petit les services "promis/prévus" sur son réseau mobile : ils seront à la rue...comme d'habitude devant
les offres des équipes de Mr NIEL ! ? !

En restant sur ces positions SFR et plus encore BT risque un avenir comme celui d'AOL...

(j'aime bien ce site pour les informations techniques [que je ne comprends pas toujours] et la pédagogie qu'on y trouve...cependant "commercialement" parlant j'ai l'impression qu'il y a un petit
parti pris)

;-)

@+

4glte 16/07/2012 08:51



Bonjour


 vous avez tout à fait raison de me rectifier, l'équipement 3G installé par Free mobile est aussi compatible 4G. On peut donc considérer effectivement 28% de couverture en 4G. Je n'ai
malheureusement pas trouvé de source décrivant l'évolution du réseau mobile de Free, contrairement à Bouygues et à Orange (ce qui peut supposer que j'ai un parti pris).


Le contrat d'Itinérance a été négocié, astucieusement négocié, c'est possible. Je ne me suis pas intéressé à la démarche commerciale.


Dans la bande des 800 MHz, il y avait 4 lots sous le nom A/B/C et D. SFR a les lots B et C, chaque lot étant de 10 MHz. Ils ont certes la bande la plus importante, mais aussi le lot qui pour moi
était prévu pour le 4ème opérateur. Donc oui, l'Itinérance sera sur un lot ou les deux lots de SFR si l'on imagine un contrat d'Itinérance entre SFR et Free, mais rien n'est encore sur.


Free avait obligation de couvrir 25% du territoire ne 3G en 2011 (obligation de l'ARCEP) et doive continuer. L'Itinérance est obligatoire pour permettre l'arrivé d'un nouvel entrant mais n'est
pas une solution perenne.


Merci pour votre commentaire, j'essayerai à terme d'être plus transparent, je n'ai aucun parti pris.


Bien cordialement et au plaisir de vous lire



clef 3g 12/07/2012 10:08

La question que je me pose, c'est comment Free pourrait être vraiment compétitif sur le marché de la 3G et de la 4G (les prix négociés avec l'accord d'itinérance sont ils si compétitifs??)...Quel
intérêt pour Orange de cannibaliser ses propres ventes?

4glte 16/07/2012 08:30



Bonjour,


 l'ARCEP régularise le marché des Télécoms, Free profite de tarifs spéciaux comme les MVNO (Coriolis, ...) qui vendent des cartes SIM.


Free peut ainsi se faire un bénéfice si les conditions de ventes sont compatibles avec les offres d'Orange, mais ce n'est pas le cas : Free propose des SMS illimités, chaque SMS est facturé à
Free, Free peut ainsi être perdant sur des abonnements. A eux de veiller à la bonne stratégie.


Imaginez un producteur, il pourrait directement vendre ses produits et se faire une plus grande marge ou allez à Rungis pour vendre à des revendeurs. Le prix est moindre, mais il vend la
quantité. C'est ainsi entre Orange et Free.



Présentation

  • : La 4G : Tout ce qu'il faut savoir sur le sans fil et la mobilité
  • La 4G : Tout ce qu'il faut savoir sur le sans fil et la mobilité
  • : Sans fil, ubiquité, nomadisme, ces notions vous parlent? Ce blog est un site de vulgarisation sur la téléphonie mobile de 4ème Génération ou 4G, du LTE et du web 2.O. L'évolution de la téléphonie mobile vers un réseau tout IP va modifier les habitudes professionnelles et personnelles concernant l'utilisation des appareils communicants. Dans ce blog, on dévoile les évolutions techniques et l'impact des ces évolutions sur le comportement humain (les nouveaux services).
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens