Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 09:30

Nous allons présenter dans cet article quelques produits Netbook commercialisés sur les réseaux 4G, mais nous n'oublierons pas de parler aussi des Dongles 4G, ces clés USB qui nous permettent d'avoir accès à la 4G.

 

Netbook

 

 

Samsung avait été l'un des premiers a annoncé la commercialisation d'un Netbook intégrant une puce 4G. Le N350 est déjà en vente en Europe, et est compatible avec le HSPA+.

 

Le N350 fonctionne avec un processeur double cœur Intel Atom N550 à 1,5 GHz couplé à 1 Go de mémoire vive DDR3. Je ne rentrerais pas dans les spécifications, vous trouverez le netbook en vente chez vos fournisseurs, mais d'un point de vue pratique, il pèse 1,03 kilogramme et affiche une autonomie pouvant atteindre les 6 heures et 40 minutes grâce à une batterie 3 cellules ( possibilité de batterie 6 cellules pour 13 heures et 30 minutes d'autonomie ). Attention, il peut atteindre 6h40mn d'autonomie mais à condition de désactiver plusieurs fonctions dont la 4G.

 

N350.jpg

  Fin Juillet, l'opérateur Verizon proposait un abonnement à Internet couplé avec un HP Pavilion.

Quelques caractéristiques techniques :

  • 1.60 GHz AMD Dual-Core Processor E-350
  • 320 GB de disque dur
  • Memory: 2 GB DDR3 RAM

HPPavilion_H4web.jpg 

 

Le 3 aout, l'opérateur Américain Verizon propose une nouvelle offre HP (pas très attirante) avec le Compaq CQ10–688nr.

Ce dernier s'appuie sur un Atom N455 à 1,66 GHz et de 1 Go de DDR3. Verizon commercialisera cette solution de 1,40 kg au prix public conseillé de 499,99$ (419,99€ TTC), auquel se rajoute l'abonnement Internet. De ce fait, cette offre ne semble pas très alléchante.

 

Samsung_N350.jpg

 

 

Dongles

 

Je parle souvent des réseaux 4G outre-atlantique, mais pourtant des expérimentations ont eu lieu en Europe dès 2009 : TeliaSonera a lancé en Suède et en Norvège un réseau LTE. Pour ce faire, l’opérateur a fait appel à un certain nombre de constructeurs, dont Samsung. Ce dernier propose en effet depuis fin 2009 une clé 4G-LTE, la GT-B3710.  Basé sur une puce LTE fabriquée par Kalmia, ce dongle USB utilise la bande de fréquence 2,6 GHz est n’est pas plus grand qu’un adaptateur 3G USB classique.

 

Samsung-GT-B3710-B-K-233696-3.jpg

 

Repost 0
Published by 4glte - dans Société
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 11:37

Visio-Conférence Tripartites

 

Jeudi 25 aout 2011, Alcatel Lucent publie une expérimentation de visio-conférence tripartites. L'appel en visioconférence a été réalisé entre le siège des Bell Labs d'Alcatel-Lucent à Murray Hill dans le New Jersey, le centre de démonstration d'Alcatel-Lucent Shanghai Bell à Shanghai, et la LTE Connected Car circulant dans la métropole chinoise et utilisant le réseau pilote TD-LTE de quatrième génération de China Mobile.

 

Tests de Visio-Conférence menés en France 


Il y a déjà eu des expérimentations OUTDOOR en France, les deux - à ma connaissance - ont été portées par Alcatel-Lucent et ZTE.  De prime abord plus surprenant, d'autres expérimentations INDOOR ont été menées par des équipementiers télévisuels comme Métronics. L'une des raisons concerne le brouillage potentiel du LTE 800 MHz avec la TNT. Des études sont menées à la demande des opérateurs, à suivre donc...surtout que selon Bouygues Telecom (cf. article du CNET) la 4G va brouiller la réception de la TNT dans 20% des foyers et créer des gros problèmes si aucune mesure préventive n'est prise. Personnellement, je tablerais plutôt sur 0.3% des foyers.

 

Alcatel - Lucent

 

La démonstration s'appuie sur le module LightRadio, déjà utilisé lors d'une précédente démonstration (le 8 juin 2011)  de visioconférence mobile transatlantique entre les Etats-Unis et la France (Vélizy). Alcatel utilisait la  "ng connect car" qui avait déjà été dévoilé à la presse le 19 janvier 2011.

 

Le ligthRadio est un module cubique de 5cm d'arête, un premier module est utilisé pour le traitement du signal (module Software Defined Radio ou SDR permettant de gérer la 2G, la 3G et la 4G) et un deuxième module RF composé d'une antenne et d'un amplificateur de Puissance. De part sa petite taille, l'antenne peut être installée n'importe ou restant discret, autrement dit cela permet facilement d'ajouter des modules TRX (transmission/réception) pour s'adapter à la densité de population à couvrir, et un seul module de traitement du signal peut être utilisé pour gérer les trois réseaux (2G, 3G et 4G)


Ligth_Radio.jpg

 

 

ZTE

 

Le 28 juin 2011, ZTE avait présenté à la presse, un appel en VisioConférence sur le centre du Futuroscope grâce à un véhicule équipé d'une webcam et circulant aux alentours de l'entreprise ZTE.

Lors de cette présentation, ZTE mettait aussi en avant son module SDR permettant de gérer de façon centralisé la 2G, la 3G et la 4G. L'opérateur n'a donc besoin que d'un seul équipement pour gérer les 3 réseaux.

 

zte_1b.jpg

 

 

Les nouveaux équipements présentent donc la particularité d'être moins encombrants et moins lourd. La mise en place dans un local approprié est donc une source d'économie pour l'opérateur, sans oublier que ces derniers sont labelissé "green", respectant l'environnement ils consomment moins de ressources énergétiques.

 

Repost 0
Published by 4glte - dans Société
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 23:12

Les smartphones présentés dans cet articles sont tous disponible sur le marché américain. Ils devraient arriver un jour en France, mais pour l'instant le réseau commercial 4G n'est pas encore ouvert chez nous contrairement aux Etats Unis. Attention à l'intitulé commercial de certains smartphone : Si nous respectons les dénominations, aucun smartphone présenté ici n'est 4G. Cependant, la plupart de ces produits sont compatibles LTE ou WiMAX, l'abus de langage LTE - 4G peut être accepté, mais attention dans le listing ci-dessous, certains smartphones ne peuvent pas exploiter le réseau LTE (ils ne sont compatible au mieux qu'avec la norme HSPA+).

 

 

 1er smartphone 4G : HTC Evo 4G et les smartphones déclinés 4G HTC Inspire 4G et HTC Thunderbolt

 

 

Sorti en Juin 2010, HTC Evo 4G est le premier smartphone 4G commercialisé sur le sol américain par l'opérateur AT&T: ce dernier est compatible WiMax (Américain et non Français, rappelons le) ce qui en fait un terminal 4G : n'oublions pas que le WiMaX est très développé aux Etats Unis que cette norme est définie par l'IMT-advanced (comme concurrente au LTE-Advanced : se référer à l'article Evolution de la 1G vers la 4G).

 

Sorti en Janvier 2011, le HTC inspire 4G est un smartphone similaire d'un point de vue design au HTC Evo 4G.Il fonctionne sous Android 2.2 (Froyo) et est équipé d'un processeur Qualcomm QSD8255 Snapdragon . D'un point de vue Design, Il ressemble au HTC HD Desire. Malgré son nom, le HTC inspire 4G n'est pas un smartphone 4G, il s'agit d'un abus de language de la part de l'opérateur Américain AT&T qui considère que le protocole HSPA+ est du 4G.

 

Sorti en Mars 2011 aux USA, le HTC Thunderbolt est le premier smartphone 4G distribué par l'opérateur Américain Verizon (on est toujours sur le sol Américain). Il fonctionne aussi avec le WiMax.

.

htc-thunderbolt-android-france.png

  Motorola Atrix 4G et Motorola Droid Bionic

 

Proposé avec la version 2.2 d'Android, ce smartphone a la particularité d'être compatible avec le Laptop Dock, un PC portable dans lequel peut s'intégrer le smartphone.

motorola-atrix-4G-meilleurs-smartphones-2011-mobiles.jpg

 

 

Après l'Atrix, Motorola a sorti le Droid Bionic qui est destiné à une clientèle plus professionnelle. A ce titre, il propose des fonctions de cryptage, une suite QuickOffice et un système de Visioconférence.

 

 

Samsung Epic 4G et Samsung Infuse 4G

 

Le smartphone Samsung Epic 4G  (commercialisé par l'opérateur Américain Sprint) est sorti en Juillet 2010, peu de temps après le HTC Evo 4G. De ce fait, il s'agit du deuxième smartphone 4G commercialisé aux USA.

epic-4g-review-30-sm.jpg

 

Il atteint cependant des débits faibles allant seulement de 4Mbps sur le lien descendant et 1 Mbps sur le lien montant. Samsung a également sorti à cette époque une tablette 4G connu sous le nom Samsung Craft.

 

A partir de Mai 2011, AT&T commercialise le Samsung Infuse 4G. Mais, ne nous trompons, tout comme le HTC inspire 4G, ce smartphone est commercialié sur le réseau AT&T et par conséquent la connexion n'est pas 4G uniquement HSPA+. Cela ne remet évidemment pas en cause les performances de ce smartphone et sa possibilité d'accéder à plus de 150 000 applications android.

 

Samsung_Infuse.jpg

 

 

Je vous propose de visualiser une petite vidéo publicitaire.

 

 


 

 

 

LG Révolution

 

LG est aussi dans la course de la 4G (LTE). Sorti en Janvier 2011, ce smartphone est compatible avec le LTE mais malheureusement n'est pas compatible avec nos réseaux 3G.

LG-Revolution-android-smartphones-mobiles.jpg

 


Repost 0
Published by 4glte - dans Société
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 22:33

Samsung compatible LTE

 

Annoncé le 9 aout 2011 sous le nom de code Samsung CELOX, ce smartphone actuellement en test en corée du Sud sera compatible LTE. Muni d'un processeur Qualcom Snapdragon APQ8060, de son habituel écran super Amoled, 16 Go de mémoire interne, ce téléphone couvre la bande des 800 MHz (50 Mbit/s pour la voie montante et 100 Mbit/s pour la voie descendante). Etant donné qu'AT&T et Verizon ne couvre que la bande des 700 MHz, se modèle est donc destiné à l'Europe et l'Asie.

 

samsung_celox.jpg

Le Samsung Celox sera vendu dès septembre 2011, en Corée uniquement. L'OS embarqué sera de nouveau un Androïd Gingerbread (version 2.3)

 

Samsung Stratosphere

 

Après quelques images de fuites, nous pouvons enfin découvrir le vrai visage du Samsung Stratosphère.

Verizon a lancé le mobile phone Android v2.3 Gingerbread 4G-LTE. Celui-ci exploite le TouchWiz Samsung, un processeur simple coeur cadencé à 1GHz avec 512Mo de RAM, 4GB de disque dur pouvant être étendu à 32Go via une memory card microSD.

samsung-stratosphere.jpg
samsung-stratosphere-1.jpg
On attend maintenant plus que le le Samsung Pantech Breakout

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by 4glte - dans Société
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 09:23

IOS5

 

Ces derniers jours, des rumeurs se font entendre sur l'évolution du système d'exploitation mobile d'apple (IOS5) permettant d'incorporer le LTE. Des rumeurs? Pas vraiment, la dernière version Béta IOS5 sorti vendredi 19 aout 2011 incorpore un script LTE. Il s'agit d'un acte commercial d'APPLE, qui en toute logique devra équiper ses appareils au LTE. Il faut noter que les concurrents d'Apple comme HTC ou Samsung ont déjà dévoiler leur smartphone LTE.

Enfin, rappelons que l'IOS5 équipe l'Iphone5 mais aussi l'IPAD2, nous allons donc nous intéresser à ces deux produits.

 

 

IPHONE 5

 

Le 16 aout 2011, on apprend qu'Apple teste le LTE pour l'Iphone5.

 

Le LTE ne sera accessible qu'en 2012 (peu de temps après la mise en vente de l'Iphone5 planifiée dès septembre), les nouveaux téléphones devront donc intégrer une chipset supplémentaire pour être compatible avec la bande des 700 MHz (pour le continent Américain) ou 800 MHz  (pour l'Europe) et pour pouvoir démoduler l'OFDM. C'est la raison pour laquelle, le géant Américain équipera ses téléphones d'une puce Qualcomm, probablement le Qualcomm MDM9615. Celle-ci est déjà intégrée dans ses laboratoires de tests, avec des équipements Verizon pour la partie Radio LTE.

 

verizon-inside-small-iphone2.jpg

 

La principale difficulté pour Apple est le design de l'iphone5,non pas parce que la puce est encombrante (loin de là) mais il faut re-penser le système d'alimentation pour permettre une bonne autonomie de l'iphone5 : les puces LTE (MDM9615 pour l'iphone 5 et le Q2 pour l'iphone 6) sont gourmande en puissance. Cela rappelle étrangement le problème de lancement de la 3G.

 

Ensuite, le passage du LTE au LTE-Advanced ne sera plus qu'un petit pas supplémentaire à franchir, mais gagons que l'Iphone6 sera compatible par défaut avec le LTE-advanced.

 

(Publication du 30 septembre 2011)

 

La rumeur fait maintenant place à des vidéos et photos non modifiées. Voici le prototype conçu à partir d’un bloc d’aluminium pour le dos et du verre pour la face avant et l’écran. Bien sûr il n’est pas fonctionnel, c’est simplement pour mieux se rendre compte du design et du gabarit de l’appareil…

Il reprend donc comme les rumeurs le laissent présager, un design en forme de goutte d’eau. C’est-à-dire qu’il est plus épais sur le haut que le bas ! Il a pour cotes 6.86mm d’épaisseur sur le haut et 5.33mm en bas pour 59.94mm de largeur contre 109.98mm de hauteur. Il est donc légèrement plus large que l’iPhone 4 qui lui fait 58.6mm de large mais il est moins long. Alors que l’écran passera sans doute de 3.5 à 4 ou 4,2 pouces sur l’iPhone 5 il gardera sa résolution actuelle de 640×960 pixels.

On remarque également que le bouton d’accueil devient ovale et ne sera plus mécanique mais captatif (ou tactile). Le but étant d’apporter plus de fonctions à ce bouton grâce à des gestes mais aussi gagner de la place pour avoir un produit aussi fin que possible !

Concernant la partie hardware, toutes les rumeurs apportées semblent s’accorder sur le fait que ce prochain iPhone sera doté du même processeur que l’iPad 2, à savoir la puce A5. Il aura deux fois plus de RAM avec 1Go, sera doté d’un APN 8Mpx avec très bonne sensibilité à faible lumière, un écran de 4? dont on a parlé plus haut et sera décliné en 16 et 32Go. Pour finir voici tout cela en vidéo

 

 


 

 

 

IPAD2

 

L'iphone 5 sort dès septembre, l'IPAD 2 est planifié pour 2012. Tiens, 2012 date probable de l'intégration du LTE dans les équipements d'Apple. Tout est dit, le prochain IPAD sera 4G.

 

 

ipad-2-tablet-apple-ipad-steve-jobs-production-wall-street-.jpg

Cependant, il est tout à fait possible qu'Apple soigne d'abord le design et retarde d'une année le lancement réel de la 4G sur ces produits. Quoiqu'il en soit, l'IPAD2 ou l'Iphone6 ne pourront exploiter le LTE qu'à partir du moment ou celui-ci sera lancé. En France, les opérateurs (Orange, SFR, Bouyges, Free) implanteront progressivement les équipements LTE-advanced dans les grandes agglomérations à partir de 2012 (cf. article sur le calendrier de la procédure de mise en place du LTE-advanced) et un réseau de couverture dit national n'est prévu que pour 2014 (en 2012, 2013, les opérateurs installeront leur système 4G progressivement dans les grandes métropoles).

 

Repost 0
Published by 4glte - dans Société
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 13:20

Réseau de l'opérateur - Schéma simplifié

 

Le sous système radio : BSS

 

Nous allons nous intéresser maintenant au réseau téléphonique de l'opérateur concernant la 2G. Pourquoi? Pour comprendre encore mieux les éléments qui ont été introduits dans le réseau, et les modifications apportées au fil des années (des normes).

La encore, la simplicité sera de mise.

 

Initialement, pour la 1G le réseau était composé une antenne (appelée station de Base ou BTS en Anglais), d'un centre de commutation (cf. article précédent) nommé MSC et le trafic était envoyé sur le réseau fixe.

Puis, un controleur intelligent a été placé entre la BTS et le MSC dont le rôle est de définir les liens (faisceaux radio) pour acheminer les appels (Hopping car le BSC gère plusieurs BTS, gestion des liaisons, ...)

 

BTS_BSC.jpg

 

 

 

Le mobile, le BTS et le BSC forment la sous partie radio, nommée BSS (Base Station Subsystem). 

 

Le sous système réseau : Le NSS

 

Le BSC est connecté au commutateur, lequel est relié au système téléphonique fixe de l'opérateur (PSTN). Si on vous appelle d'un poste fixe, l'appel sera acheminé jusqu'au MSC puis transmis à la BSC et enfin à la BTS sur laquelle vous êtes connecté. Il y a environ 30000 BTS pour un opérateur en France. Si on vous appelle, il est nécessaire de savoir sur quelle BTS vous êtes "connecté". Afin de transférer l'appel vers le bon commutateur (MSC), une base de données (nommée VLR) est associée à chaque commutateur MSC. Ainsi, si quelqu'un vous appelle, on cherche dans quelle VLR/MSC vous êtes enregistré. Ensuite le MSC soumet l'appel à la BSC et une procédure de recherche (nommé Paging) permet de définir avec exactitude les BTS avec lesquelles vous pouvez communiquer (au plus 7 BTS).

En ce qui concerne l'enregistrement au niveau de la VLR, si votre mobile est allumé, il communique périodiquement avec la BTS. Si vous éteignez votre téléphone, le VLR conserve votre position (dans plus de 99% des cas, lorsque l'abonné éteind et rallume son téléphone, celui-ci se trouve toujours connecté à la MSC.

Pour savoir sur quelle MSC vous êtes connecté, faites :

  • 290 pour Orange (appel gratuit)
  • 06.09.00.00.00 pour SFR (prix appel normal)
  • 06.60.31.09.99 our Bouygues (prix appel normal)

 

Une autre base de données existe, elle s'appelle la HLR; c'est un espace protégé, redondé qui contient toutes les informations du mobile et du client (votre numéro de mobile, le numéro de la carte SIM, le téléphone, ...) et qui pointe vers la MSC où vous êtes enregistrés. Ainsi, quand un appel vous êtes destinés, la première étape consiste à lire au niveau du HLR dans quelle VLR vous avez été "vu" la dernière fois.

 

Le HLR contient donc toutes les informations du client, il existe d'autres bases, comme l'EIR qui contient le numéro d'identification du mobile (tapez *#06# sur votre mobile pour connaitre votre numéro IMEI), un centre d'authentification (AuC).

 

GSM_network-copie-1.JPG

 

 

 

Repost 0
Published by 4glte - dans Technique
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 14:23

Les différentes normes téléphoniques

 

Avant d'expliquer l'état actuel des technologies utilisées aujourd'hui, il me semble intéressant de rappeler l'évolution de ces techniques : cela a pour avantage d'une part de savoir de quoi on est parti pour mieux se positionner à l'heure actuelle et d'autre part de voir l'évolution du réseau structurant de l'opérateur. Rassurez-vous, je serai très bref.

 

Les années 80

 

La 1ère génération des téléphones mobiles a débuté dans le début des années 80 en offrant un service médiocre de communication mobile, médiocre mais très couteux. La 1G avait beaucoup de défauts : Des normes incompatibles d'une région à une autre, une transmission analogique non sécurisée (on pouvait écouter les appels), pas de roaming vers l'international (roaming est la possibilité de conserver son numéro sur un réseau autre que celui de son opérateur).

 

Tel_1G.JPG

 

Les années 90

 

Dans les années 90, le GSM est apparu. Il s'agit de la norme 2G, s'appuyant sur les transmissions numériques permettant une sécurisation des données (avec cryptage). La norme est mondiale, elle autorise le roaming entre pays exploitant le réseau GSM. Le GSM permettait aussi l'émission de SMS (limités à 80 caractères). Le principe du GSM, dois je le rappeler, est de passer des appels téléphoniques. Aussi, le GSM s'appuye sur une connexion dite orientée circuit, déjà utilisée par la téléphonie fixe. L'avantage de cette connexion est d'ouvrir un faisceau entre l'appelant et l'appelé qui ne sera fermé qu'en fin de communication. Un faisceau, c'est comme une voie ferroviaire, supposons deux gares reliées entre elles par plusieurs voies. Si le système de commutation des voies ne change pas, tous les trains emprunteront le même chemin. Dans le cas de la téléphonie, le système de commutation s'établit pendant la tonalité de mise en relation, puis est maintenu pendant toute la communication. L'inconvénient est l'utilisation d'un faisceau même si vous ne parlez pas (et quand bien même vous parlez, lorsqu'on communique, il y a plus de 60% de blancs lors de notre conversation), c'est à dire que le faisceau vous est réservé alors que vous ne transmettez rien. L'avantage et la raison de ce choix est que la conversation arrive dans le bon ordre (si vous comptez de 1 à 10, le 1 arrivera en premier à votre correspondant et le 10 en dernier car tous ces nombres auront suivi le même faisceau).

Le GSM a connu un énorme succès et a permis de susciter le besoin de téléphoner en tout lieu avec la possibilité d'émettre des mini-messages.

 

Devant le succès, il a fallu proposer de nouvelles fréquences aux opérateurs pour acheminer toutes les communications, et de nouveaux services sont aussi apparus, comme le MMS. Le débit de 9.6 kbps proposé par le GSM est insuffisant, de nouvelles techniques de modulations et de codages ont permis d'accroitre le débit et les premières connexions IP sont apparues (GPRS, EDGE). Des applications M2M (Machine To Machine) sont aussi apparues comme par exemple commander les produits à approvisionner dans une machine de distribution (machine à café, ...)

 

Les années 2000


 La 3G a été impulsée par les exigences de l'IMT-2000 pour permettre des applications vidéos sur le mobile. Une application vidéo nécessite un débit de 384 kbps au minimum. Les applications visées étaient la possibilité de regarder youtubes, de la visiophonie, ... Outre l'augmentation de débit, un point complexe à résoudre était de passer d'un service de téléphonie (à connexion circuit) vers un service DATA (connexion paquets).

La 3G a démarré lentement après un retard de 2 ans sur les prévisions (autonomie des mobiles insuffisante est due entre autres au dimensionnement des amplificateurs pour transmettre le signal sans trop le déformer. L'amplificateur est situé avant l'antenne, il amplifie le signal pour que celui-ci puisse être reçu par l'antenne, c'est un peu comme si vous souhaitiez écouter de la musique dans votre jardin à partir de votre radio dans votre chambre).

La 3G a commencé à s'introduire sur le marché à partir de la version 3.5 (2005.c), celle-ci, nommée HSDPA a permis d'augmenter le débit descendant. Puis est arrivé le HSUPA pour augmenter le débit montant et enfin le HSPA et HSPA+.

L'accès aux services de connexions à internet et surtout de messagerie s'est peu à peu installé dans les habitudes des utilisateurs. Les terminaux se sont améliorés (Smartphone,..) permettant un usage plus confortable de la connexion haut débit.

 

Succédant à la 3G (l'expérience de ces 20 années de téléphonie) et aux évolutions de cette norme (HSDPA, HSUPA, HSPA, HSPA+), le  LTE apparait avant tout comme une rupture technique :

  • Nouvelle Interface radio basée sur un multiplexage d'accès OFDMA
  • Modification de l'Architecture réseau existant afin de fournir une connexion tout IP.

En en 2010

 

La norme LTE-advanced impose des critères de base sur le débit et sur la latence, comme le résume le tableau suivant : 

Tableau resume caracteristiques

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by 4glte - dans Technique
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 08:45

Qu'entend-on par la 4G?

 

La norme LTE-Advanced, aussi dénommée 4G est la norme téléphonie de 4ème Génération. Celle-ci permet d'améliorer les performances d'une communication radio-mobiles comparativement à la 3G notamment en terme de :

  • Débits (montant et descendant)
  • Interactivité : réduction de la latence
  • Meilleure efficacité spectrale : L'opérateur peut couvrir une plus grande densité de population en exploitant une bande de fréquence identique à la 3G.
  • Optimisation automatique du réseau : Les équipements 4G se configureront automatiquement pour améliorer la qualité de service offerte au particulier.

Des confusions à éviter.

 

Pour simplifier, après la 2G, il y a deux normes assez proches qui se sont développées pour proposer des services vidéos mobiles, une norme principalement implantée en amérique (3GGP2 ou IMT-2000 normalisée par l'institut Américain ITU) et une norme implantée en Europe et en Asie (3GPP ou UMTS), spécifiée par l'institut Européen ETSI.

Ainsi, la 3G regroupe deux standards, le 3GPP et le 3GPP2. Chaque norme s'est développée au fil des années en apportant des améliorations sur le débit notamment.

 

 

Pourquoi la 4G?

 

Alors que les débits et l'interactivité n'intéressent de prime abord que les utilisateurs (et les commerciaux pour vanter la 4G), nous verrons dans ce blog les avantages de la 4G pour l'opérateur, et les raisons qui ont poussé les équipementiers et les opérateurs à la mise en place de la 4G.

Dans les faits, la 3G n'est arrivée en France qu'en 2004, la 2G en 1992 mais le téléphonie mobile n'a réellement inondé le marché qu'à la fin des années 90. D'autre part la 2G est toujours utilisée et la 3G n'est pas encore totalement exploitée. Alors pourquoi passer en 4G?

 

La 4G est planifiée en 2012/2013 en France (les tests en environnement réels ont démarré en 2010-2011 sur Lannion, sur Vélizy et sur Poitiers pour le LTE), mais la couverture nationale (plus de 90% de la population couverte) ne sera pas assurée avant 2015-2016. Dans les autres pays (Japon, Corée, Amérique, ...) la 4G pourrait démarrer en 2012.

Actuellement, on lit plusieurs expérimentations sur le LTE. La 4G, ou LTE-Advanced s'appuie sur le LTE. Par abus de langage, certains parlent du LTE en considérant que c'est de la 4G. En réalité, le LTE est une norme dite 3.9G car elle ne répond pas aux spécifiations imposées par la norme 4G. D'un point de vue technique, il y a peu de différences entre le LTE et le LTE-Advanced.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by OverBlog - dans Technique
commenter cet article

Présentation

  • : La 4G : Tout ce qu'il faut savoir sur le sans fil et la mobilité
  • La 4G : Tout ce qu'il faut savoir sur le sans fil et la mobilité
  • : Sans fil, ubiquité, nomadisme, ces notions vous parlent? Ce blog est un site de vulgarisation sur la téléphonie mobile de 4ème Génération ou 4G, du LTE et du web 2.O. L'évolution de la téléphonie mobile vers un réseau tout IP va modifier les habitudes professionnelles et personnelles concernant l'utilisation des appareils communicants. Dans ce blog, on dévoile les évolutions techniques et l'impact des ces évolutions sur le comportement humain (les nouveaux services).
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens