Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 15:44

Dans le premier article portant le même nom, je vous avais présenté le réseau de l'opérateur en début de 2G autrement dit  pour le GSM.

 

L'évolution du GSM est la suvante : GPRS, EDGE, WAP. Ces trois technologies ont permis d'améliorer le débit de communication entre le GSM et la station de base, et sont destinées à un lien IP pour la transmission de données.

 

Evolution de la 2G

 

 

GPRS ou General Packet Radio System est un système orienté paquets, autrement dit il envoie les données à la volée sans maintenir un lien de connexion permanent avec l'appelant : toutes les 20 ms, la BSC alloue des faisceaux pour transmettre des données (un ou plusieurs faisceaux).

Le standard R97 (Release soumise en 1997) permet d'atteindre un débit descendant de 40 kb/s et 14 kb/s en montant. Les améliorations futures (R98 et R99) proposent un débit pouvant aller jusqu'à 170 kbit/s pour les utilisateurs en faible mobilité, proches de la station de base en concentrant plusieurs faisceaux entre eux et en diminuant l'algorithme de détection/correction d'erreurs : l'abonné étant proche de la station de base, la communication ressent moins l'effet du bruit.

 

La partie BSS, constituée de la BTS,de la BSC et du mobile prend pour nom GERAN (GSM Edge Radio Access Network). La modification porte sur la possibilité de transmettre en mode paquet sur plusieurs faisceaux. Il s'agit donc d'une amélioration logicielle de la gestion des communications. Mais il n'y a aucun nouvel équipement affecté sur le BSS.

 

La partie réseau NSS est quant à elle modifiée comme le montrent les figures ci-dessous :

 

Le réseau GSM

GSM

 

Le réseau GSM et GPRS

 

GPRS

 

 

 

Jeu des différences?

 

Deux équipements supplémentaires équipent la partie NSS de l'opérateur :

  • SGSN : noeud de Service GPRS
  • GGSN : noeud de Passerelle GPRS

Le rôle du SGSN est simimaire au MSB :

  • Authentification des stations mobiles pour permettre la transmission de données en mode paquets : le SGSN enregistre donc le mobile GPRS et gère son déplacement (Handover) .Le SGSN crée aussi un contexte pour chaque communication GPRS, le contexte définissant les caractéristiques de la communication (qui : Adresse IP, où, quoi, comment, ...)

Le rôle du GGSN est de faire l'interface entre le réseau GPRS et le réseau IP. Il s'agit d'une Passerelle.

 

EDGE : Enhanced Data rate for GSM Evolution


La technologie EDGE s'appuie sur une modification de la communication entre le mobile et la station de base. Il est nécessaire de changer la carte TRX (transmission/réception) de la BTS et de modifier la partie logicielle. L'astuce consiste à modifier la modulation numérique en augmentant la valence (la modulation MSK est remplacée par une modulation 8PSK c'est à dire 3 fois plus rapide). Cela entraine une réception plus sensible au bruit et par conséquent une couverture plus faible.

 

 

Explication avec les mains:

 

LE GSM :

Prenez un rapporteur et placez une étiquette sur le 0 et le 180°. Avec des flèches blanches, visez l'étiquette sur le 0 et avec les flèches noires visez l'étiquette positionnée sur le 180°. Regardez le nombre de flèches de couleur blanche qui sont le plus proche de l'étiquette 0. Il s'agit d'une bonne transmission, vous visiez le 0 et votre flèche est plus proche du 0 que du 180°. Le fait de n'avoir que 2 étiquettes vous permet d'avoir une marge d'erreur plus importante. Par contre, vous ne pouvez transmettre qu'une flèche blanche ou noire à chaque tir. Si vous souhaitez transmettre une information blanche et deux noires, il faut lancer 3 flèches.

 

EDGE :

Maintenant, intercalez des étiquettes sur le 45°, 90°, 135°, 225°, 270° et 315°. Si vous visez l'étiquette sur le 45°, la marge d'imprécision est maintenant plus faible. Il faut en quelque sorte se rapprocher de la cible pour améliorer son tir.

Maintenant, on utilise 8 flèches différentes : une flèche comportant 3 traits blancs (vers le 0), une flèche comportant deux traits blanc et un trait noir (pour viser le 45°), une flèche comportant un trait blanc-1 trait noir-1 trait blanc pour viser le 90°, ...

Ainsi, chaque flèche contient 3 informations, c'est à dire qu'une flèche contient à chaque lancé 3 fois plus d'informations que les flèches utilisées pour le GSM. Une transmission EDGE transmet 3 fois plus d'informations qu'une transmission GSM, le débit est multiplié par 3.

 

Donc, entre la modulation MSK (GSM - 2 étiquettes) et 8PSK (Edge 8 étiquettes), pour avoir le même nombre de tirs faux, il est nécessaire de se rapprocher de la cible pour le 8PSK. Mais un bon tir donne 3 fois plus d'informations pour l'EDGE que pour le GSM.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by 4glte - dans Technique
commenter cet article

commentaires

-(èèèè-è 24/07/2016 15:04

azapà''""'
(è-èèèè

-'(-('"''(èè_è 24/07/2016 15:06

iuyhtzzaa
$e""""é"é'
qqotaqaa
gggytytr*ù*

Présentation

  • : La 4G : Tout ce qu'il faut savoir sur le sans fil et la mobilité
  • La 4G : Tout ce qu'il faut savoir sur le sans fil et la mobilité
  • : Sans fil, ubiquité, nomadisme, ces notions vous parlent? Ce blog est un site de vulgarisation sur la téléphonie mobile de 4ème Génération ou 4G, du LTE et du web 2.O. L'évolution de la téléphonie mobile vers un réseau tout IP va modifier les habitudes professionnelles et personnelles concernant l'utilisation des appareils communicants. Dans ce blog, on dévoile les évolutions techniques et l'impact des ces évolutions sur le comportement humain (les nouveaux services).
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens